Archives par mot-clé : télévision

Cher Cocoon qui sortez bientôt votre 2ème album…

cocoon-comets-photo-album-pochette

Chère Morgane,
Cher Mark,
Cher Cocoon qui sortez bientôt votre 2ème album,

Pop acoustique, folk, anti-folk, alter-folk (?!), dites à Herman d’appeler ça comme il veut mais j’adore votre musique. Des guitares sèches, deux belles voix et des mélodies entraînantes qui déchirent, c’est peut-être le genre musical à la mode chez les pseudo-Bobos de mon espèce, je ne sais pas, mais ce qui est certain que c’est ma came depuis belle lurette. Depuis plus de deux ans, « My Friends All Died In A Plane Crash » a d’ailleurs tourné des milliers de fois, et plus encore, sur la platine du salon familial.

J’ai appris récemment que votre nouvel opus sortira le 25 octobre prochain, et je suis d’ores et déjà emballé par le single Comets. Autant dire qu’il y a de grandes chances pour que je saute sur « Where the Oceans End » dès le jour de sa sortie.

Si je vous écris, c’est que j’ai quand même une petite requête à vous faire. Quel culot vous allez me dire, mais à la fois je fais ça pour votre bien (mais si mais si), et puis bon, c’est mon blog et je fais ce que je veux d’abord. Bon, alors voilà : Y aurait-il tout simplement moyen de ne pas autoriser l’utilisation de vos nouveaux morceaux à toutes les pubs et émissions télé de France et de Navarre, comme ça a malheureusement été le cas avec les précédents singles (Chupee en particulier, mais pas que) ? Car oui oui oui, trois fois oui donc, j’adore votre musique, mais au bout d’un moment, vous entendre me vanter indirectement des yaourts, des émissions de déco, des émissions de recherche d’appartement et des reportages pseudo-sportifs… je vous l’avoue, ça gâche mon plaisir (cf mon billet concernant « New Soul » de Yael Naïm).

Alors dîtes, qu’en pensez-vous ? Topez-là ?

Sans rancune en tout cas.
Et bises à Morgane (pas toi Mark, tu piques).

La qualité des retransmissions de Roland Garros sur France 2 et France 3

roland-garros logoLu hier midi sur Bakchich.info un article sévère mais assez juste sur la piètre qualité des retransmissions de Roland Garros sur le service public. Un jugement un peu dur en ce qui concerne les consultants (Boetsch est plutôt bon je trouve), mais tout particulièrement approprié concernant les journalistes soit disant « spécialisés » de France 2 et France 3.

Continuer la lecture de La qualité des retransmissions de Roland Garros sur France 2 et France 3

« New Soul » de Yael Naim, magnifique… et bientôt insupportable

yael naim photo new soulQui ne connaît pas encore Yael Naim ? Pour qui possède une télé et des oreilles en état de marche en tous cas, je ne vois vraiment pas comment y avoir échappé depuis le début de cette année 2008. Il faut dire que cette chanteuse franco-israëlienne conjugue à la fois talent, voix sublime, joli minois (donc télégénique), et surtout un remarquable album de douces chansons (sorti chez l’excellentissime label Tôt Ou Tard) qui chez moi a tourné en boucle pendant de longues semaines depuis novembre dernier. Tout pour me ravir. Ou presque…

Continuer la lecture de « New Soul » de Yael Naim, magnifique… et bientôt insupportable

Lancement officiel du site @rretsurimages.net

@rrêtsurimages.net logo @siDe plus en plus attristé voire carrément atterré par le traitement de l’information en particulier à la télévision et à la radio, je poste finalement peu sur le sujet pour éviter de devoir écrire un billet à chaque fois que quelque chose m’agace ou m’interpelle sur ce thème (c’est-à-dire tous les jours, rythme de publication que je ne pourrais clairement pas tenir). Cependant, il y a des occasions qui peuvent « fédérer » en une idée générale de nombreuses préoccupations diverses. L’ouverture d’un site internet indépendant dédié à l’univers des médias fait partie de ces occasions rares.

Continuer la lecture de Lancement officiel du site @rretsurimages.net

Guignols de l’Infos : la marionnette de Sarkozy se chiraquise-t-elle ?

En 1993, en partie grâce à leur traitement décalé de la Guerre du Golfe trois ans auparavant, les Guignols de l’Infos sont à l’apogée de leur succès. chirac guignolToujours sur le fil entre caricature déjantée et critique sous-jacente du monde politique et médiatique, les auteurs (Jean-François Halin, Bruno Gaccio, Benoît Delépine) trouvent alors en la marionnette de Jacques Chirac le personnage emblématique et récurrent qui va animer les dîners familiaux et envahir les cours de récréation. Ce succès, accentué par l’élection de Chirac en 1995, fait (volontairement ou non) basculer le traitement de l’actualité politique française de l’émission du côté de la caricature extrême, plus fortement ancré dans un imaginaire délirant que dans une véritable satire décapante. Au fil des années, inspirées par l’image ambivalente du Président de la République, les aventures de sa marionnette font d’ailleurs passer au second plan l’aspect critique de la caricature pour mettre en avant et scénariser l’univers déjanté d’un personnage sympatique et « franchouillard », mais de plus en plus éloigné d’une réalité individuelle et politique bien plus complexe. Les auteurs des Guignols ne délaissent pourtant pas la critique acide, mais les cibles visées deviennent plus facilement le libéralisme et les Etats-Unis (représentés par la marionnette de Sylvester Stalone) ou encore les médias en général, Canal+ et TF1 en particulier (PPDA, Larqué/Roland, Mougeotte/Le Lay).

Continuer la lecture de Guignols de l’Infos : la marionnette de Sarkozy se chiraquise-t-elle ?

Relations dangereuses entre politique et médias

Un petit mot sur un sujet peu consensuel mais tout particulièrement d’actualité ces derniers mois : la politique et les médias.

Bien sûr, l’Histoire de France fourmille d’anecdotes faisant état du désir d’influence (voire de contrôle) des médias de la part des hommes politiques français de tout bord. Depuis les années de Gaulle-Pompidou-Giscard où le Ministre de l’information présentant lui-même le journal télévisé, jusqu’aux liens amicaux entretenus par Bernadette Chirac avec Patrick de Carolis (actuel président de France Télévision), en passant par les nominations miterrandiennes « bienveillantes » d’André Rousselet à la tête de Canal+ ou d’Hervé Bourges à la présidence de TF1, de France Télévision puis du CSA ; les pouvoirs politiques ont semble-t-il toujours gardé un œil, sinon une main, sur les ficelles de nos organes d’information.

Continuer la lecture de Relations dangereuses entre politique et médias