Gérer vos albums photos avec Picasa Web et SimpleViewer

picasaviewerbj screenshot miniLorsque l’on veut mettre en ligne et partager des photos avec des amis, de la famille ou avec la terre entière (sans passer par des emails chargés de pièces jointes volumineuses), il n’est pas forcément simple de se repérer dans la multitude de solutions offertes pour parvenir à ce que l’on souhaite. Ayant déjà testé un certain nombre de possibilités différentes, voici une description de la solution qui m’est apparue la plus adéquate. Mais avant toute chose, il convient de distinguer deux notions différentes concernant la gestion d’album photos sur le web : (1) le processus de mise en ligne des photos, et (2) leur consultation sur le web par tout un chacun.

Continuer la lecture de Gérer vos albums photos avec Picasa Web et SimpleViewer

Album : « Divinidylle » de Vanessa Paradis

vanessa paradis divinidylleEn dehors des billets concernant mes véritables « coups de cœur » musicaux, je vais essayer également de rédiger quelques articles sur mes albums du moment, ceux que je viens de découvrir ou d’acheter. Premier objet de cette série : « Divinidylle », dernier album en date de Vanessa Paradis.

Lorsque j’aime un artiste musical il m’est souvent facile de dire pour quelles raisons cet artiste me plaît ou me touche. Qualité d’écriture ou de composition, dons de musicien d’exception, maîtrise vocale impressionnante ; lorsque je trouve dans un album deux voire trois de ces caractéristiques, il y a fort à parier que je m’intéresse de très près au chanceux possesseur de ces talents conjugués. De fait, ce filtre personnel possède le mérite de délester d’office mes préférences de la catégorie des simples interprètes. Or toute règle ayant ces exceptions, en particulier grâce à l’excellent album qu’elle a enregistré en 1992 avec Lenny Kravitz, Vanessa Paradis fait partie de ceux qui dérogent à ce principe.

Continuer la lecture de Album : « Divinidylle » de Vanessa Paradis

Pagesjaunes.com et pagesjaunes.fr (suite)

Après une rapide recherche, voici quelques lignes permettant de répondre à mon interrogation sur la légalité du procédé de pagesjaunes.com :

Le 21 août 2000, le Centre d’Arbitrage et de Médiation de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) a rendu une décision portant sur l’enregistrement des noms de domaine pagesjaunes.com et pagesjaunes.net, qui n’ont pas été enregistrés par France Telecom, mais par une société américaine.
(…)
L’enregistrement de pagesjaunes.com et pagesjaunes.net n’est donc pas un cas de cybersquatting.

source : http://www.chaillot.com/Fr/pages/p9.html
source : http://www.transfert.net/a1570

 

Pagesjaunes.com et pagesjaunes.fr

Petit truc amusant que je viens de découvrir sur le Net :

Alors qu’à grand renfort de communication pagesjaunes.fr vient tout juste de refondre son site web, je suis tombé ce matin sur le site pagesjaunes.com, qui y ressemble beaucoup mais dont le nom de domaine a semble-t-il été réservé par la société L’Annuaire Universel, concurrent de pagesjaunes.fr.

pagesjaunes.fr logoTout est fait pour que l’internaute n’y voit que du feu : fond jaune, texte « .com » écrit en gris et en plus petit pour passer inaperçu, point d’exclamation renvoyant à la lettre « j » stylisée du site .fr, la ressemblance du site est vraiment trompeuse. A ceci prêt que la recherche basée sur un unique champ (façon moteur de recherche) me rappelait quelque chose… précisément le site visible ici et lancé il y a un an par la société L’Annuaire Universel !

Amusant de voir que L’Annuaire Universel a profité du changement d’interface de pagesjaunes.fr pour réserver et utiliser pagesjaunes.com et surtout créé une page différente de celle du 118012.fr, spécifiquement destinée à tromper l’internaute pour qu’il utilise ses services plutôt que ceux du site .fr.

Une jolie ruse mais je me demande si ce procédé est tout de même bien légal…

Le journal L’Equipe vu par les Cahiers du Football

les cahiers du footballExcellent article de fond à lire sur le site des Cahiers du Football, dont je suis un lecteur régulier quasiment depuis le création du site (je suis également abonné à l’excellente version papier) :

Magnanimes, les Cahiers vous expliquent pourquoi vous avez raison de ne pas lire le quotidien sportif, dont les journalistes, en prétendant analyser la défaite de France-Écosse, ont démontré qu’ils ne saisissent décidément pas les principes de notre sport préféré.

Lire la suite ici : http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=2538&t=7

Mathieu Boogaerts, 2000 raisons de l’aimer

Dans mon esprit de mélomane patenté, l’album « 2000 » de Mathieu Boogaerts fait partie de ceux qui possèdent une place à part. Ce disque n’est certes pas récent (2002), mais le fait que je l’écoute encore aujourd’hui très régulièrement me donne envie d’en parler ici.

mathieu boogaerts sur scène

Cet artiste discret et (trop) peu médiatisé dégage quelque chose d’inhabituel qui ne laisse forcément pas indifférent. Décalé, lunaire, intimiste, rêveur, minimaliste, tous ces adjectifs mille fois entendus à son sujet ne sont pas illégitimes. Ils lui collent juste un peu à la peau, et il s’en amuse d’ailleurs dans la chanson « Na na na » qu’il chante en duo avec Vincent Delerm sur le double album anniversaire du label « Tôt ou Tard ». Mais Mathieu Boogaerts pour moi, c’est d’abord un univers à part, à la fois doux et chaleureux, des petites chansons tendres, tantôt souriantes ou mélancoliques. Inspirées par ses voyages en particulier en Afrique et par le reggae, musique dont il est inconditionnel, ses mélodies souvent rigolotes nous font dodeliner doucement de la tête, les yeux un peu dans les nuages.

Continuer la lecture de Mathieu Boogaerts, 2000 raisons de l’aimer

Tété et sa superbe folk-pop syncopée

Après un billet sur l’artiste que j’écoute sans doute le plus en ce moment, comment ne pas poursuivre sur celui que j’ai vu sur scène le plus de fois ? J’ai beau essayer de me remémorer la 60aine de concerts auxquels j’ai assistés dans ma vie, aucun artiste n’y apparaît plus souvent (7 fois) que cet homme-là : Tété.

Tété live Tout commence pour moi début 2001 lorsque Jérémie, un de mes meilleurs amis, enthousiaste, me prête « L’Air de Rien », 1er album d’un chanteur qui m’est alors inconnu. Superbes mélodies, rythmes changeants, guitare acoustique, voix bien posée et textes qui ne manquent pas de sens, dès les premiers morceaux j’accroche. Cet album plutôt blues/folk tournera alors en boucle des mois durant dans mon appartement et dans ma voiture. Dès le mois d’avril de la même année à Sarzeau (Morbihan), j’ai ensuite la chance d’assister à un concert du garçon (avec en première partie un artiste alors méconnu nommé… Sansévérino). Ce soir-là, la centaine de spectateurs est conquise par la prestation mais aussi par la personnalité attachante de Tété et de son groupe (un batteur et Evymoon le bassiste). Le début d’une histoire.

Continuer la lecture de Tété et sa superbe folk-pop syncopée

Blog WordPress : un fil RSS pour chaque catégorie

wordpress logo iconeVoilà maintenant plusieurs semaines que je m’intéresse d’un peu plus près aux blogs en général et à WordPress en particulier. La découverte technique de ce moteur de blog représente d’ailleurs une des motivations principales qui m’ont donné envie de créer ce site. Etant encore débutant dans cet univers, j’explore peu à peu certaines fonctionnalités intéressantes de l’outil, et même si elles ne sont pas forcément nouvelles, lorsque mes découvertes me paraîtront pertinentes, je vais essayer d’en « parler » ici afin de les partager avec d’éventuelles personnes intéressées.

Comme vous l’aurez remarqué, les sujets que j’ai pour l’instant décidé de traiter sur ce blog sont très différents les uns des autres. Squash, musique, politique, web, il y a peu de chance que les quelques lecteurs qui passent par ici via les moteurs de recherches (Google, Yahoo, Exalead…), un lien direct ou un lecteur de flux RSS (Netvibes, Google Reader…) s’intéressent à l’ensemble de ces catégories (à part ma mère, et encore c’est pas certain ! J). Afin de s’y retrouver plus facilement, j’ai donc évidemment utilisé la fonction des catégories offertes par WordPress, si bien qu’un visiteur peut, en un clic sur la catégorie souhaitée, visualiser les billets du seul sujet qui l’intéresse.

rss icôneMais quid de l’abonné au flux RSS, qui comme moi se contente d’ouvrir son Netvibes tous les matins ? Comment peut-il « surveiller » ce blog en ne visualisant que les articles concernant son thème favori ? Jusqu’il y a quelques jours, je pensais naïvement que j’allais devoir modifier moi-même les fichiers php de génération des flux RSS pour répondre à ce besoin. Naïf que j’étais évidemment, puisque Monsieur WordPress avait déjà prévu cela, mais ne s’en était pas trop vanter (auprès de moi en tous cas !). Voilà donc la solution, exemples à l’appui :

Fil RSS « squash » : http://barrjo.com/blog/index.php/category/squash/feed/
Fil RSS « musique » : http://barrjo.com/blog/index.php/category/musique/feed/
Fil RSS « web » : http://barrjo.com/blog/index.php/category/web/feed/
Fil RSS « politique » : http://barrjo.com/blog/index.php/category/politique/feed/

Simple et pratique. Les amateurs de squash n’auront plus par exemple à se coltiner la lecture de mes goûts musicaux douteux ! Et réciproquement.

Brett Dennen et folk ensoleillée

brett dennen 1er albumCourant 2004, au hasard d’un téléchargement gratuit sur iTunes, ma femme découvre la voix troublante et mélodieuse d’un jeune californien de 25 ans. Immédiatement touchés par la folk ensoleillée de ce jeune guitariste, nous passons le titre en boucle dans l’appart’ et sans nous concerter, elle et moi achetons finalement l’album éponyme chacun de notre côté exactement le même jour. Cet artiste, encore aujourd’hui peu connu en France, devient très vite incontournable à nos oreilles, à tel point que son album nous accompagne même en salle d’accouchement pour la naissance de ma fille !

Ok ok… Mais ça ressemble à quoi niveau références ?

Mélange de folk et d’une voix chaude et presque androgyne, on pense parfois au Ben Harper des premiers albums, mais surtout à Paul Simon pour le jeu de guitare dans les aigües. On peut aussi y entendre quelques similitudes avec la voix de Tracy Chapman, ou même sur les morceaux les plus soul, à celle de Nina Simone. L’originalité de Brett Dennen réside peut-être dans une le style plus rayonnant et chaleureux que ces glorieux ainés, peut-être plus proche en ce sens de Jack Johnson (que penser de nos radios, télés et journaux quand on pense que la France a découvert l’excellent Jack Johnson seulement en 2006 après son 4ème album, 5 ans après la sortie du 1er ?!).

Continuer la lecture de Brett Dennen et folk ensoleillée

Guignols de l’Infos : la marionnette de Sarkozy se chiraquise-t-elle ?

En 1993, en partie grâce à leur traitement décalé de la Guerre du Golfe trois ans auparavant, les Guignols de l’Infos sont à l’apogée de leur succès. chirac guignolToujours sur le fil entre caricature déjantée et critique sous-jacente du monde politique et médiatique, les auteurs (Jean-François Halin, Bruno Gaccio, Benoît Delépine) trouvent alors en la marionnette de Jacques Chirac le personnage emblématique et récurrent qui va animer les dîners familiaux et envahir les cours de récréation. Ce succès, accentué par l’élection de Chirac en 1995, fait (volontairement ou non) basculer le traitement de l’actualité politique française de l’émission du côté de la caricature extrême, plus fortement ancré dans un imaginaire délirant que dans une véritable satire décapante. Au fil des années, inspirées par l’image ambivalente du Président de la République, les aventures de sa marionnette font d’ailleurs passer au second plan l’aspect critique de la caricature pour mettre en avant et scénariser l’univers déjanté d’un personnage sympatique et « franchouillard », mais de plus en plus éloigné d’une réalité individuelle et politique bien plus complexe. Les auteurs des Guignols ne délaissent pourtant pas la critique acide, mais les cibles visées deviennent plus facilement le libéralisme et les Etats-Unis (représentés par la marionnette de Sylvester Stalone) ou encore les médias en général, Canal+ et TF1 en particulier (PPDA, Larqué/Roland, Mougeotte/Le Lay).

Continuer la lecture de Guignols de l’Infos : la marionnette de Sarkozy se chiraquise-t-elle ?

Mon blog. Parce que.