Critique musicale, subjectivité et emballement médiatique

inside-rock webzine logoAlors que le légendaire rédacteur en chef de Rock & Folk Philippe Manoeuvre enchante de ses fulgurances les soirées « Nouvelle Star » sur M6, le webzine « Inside Rock » recentre le débat et pose de bonnes questions en nous offrant une réflexion assez brillante sur l’art de la critique musicale et ses sales manies récurrentes.


Extraits :

« En parcourant les pages, qu’elle soient web ou papier, je deviens fébrile, mon regard croise des références tapageuses « imaginez untel croisant les mélodies de mmmmh sur les rythmes de blablabla », et là il me devient nécessaire de connaître. »
(…)
« Pour ma part, l’objectivité est une notion pratique. En art du moins. C’est le nom donné à notre subjectivité lorsqu’elle s’empresse de recourir à des arguments raisonnables pour se justifier. »
(…)
« La presse, je trouve, ne cherche guère plus qu’à brasser de l’engouement. Buzz pour ses lecteurs, hype pour le public, et par extension pour elle. Jusqu’à en perdre le sens critique, elle montre le chemin de la frénésie. »

Lire l’article complet ici : http://www.inside-rock.fr/Frenesie-de-l-epoque.html

2 réflexions sur « Critique musicale, subjectivité et emballement médiatique »

  1. Incroyable, on parle de nous ! Ahah, je cherchais via les moteurs de recherche si Inside avait quelques retombées, aussi minimes soient-elles. Et au moins, on a ça, hell yeah !

  2. Inside-rock est un webzine que je consulte assez régulièrement, même si je ne lis pas tout. Il figure en bonne place dans la catégorie ‘Musique’ de mon Google Reader en tout cas ! Bonne continuation !

Les commentaires sont fermés.